Un sémaphore, 2 Phares et les 1ers habitants

Le domaine du Touquet a une triste renommée et ses lieux-dits sont nommés par rapport aux naufrages selon Edouard Lévêque: Plaine du paradis-Thérèse (naufrage du navire du même nom)/ Flaque aux os (endroit ayant servi de sépulture à des victimes d’un drame oublié/ Plaine aux pipes (perte d’un navire dont la cargaison était des fûts de spiritueux) / Plaines aux vins / Le Gouffre. En 1801, l’approche de la côte est signalée à la pointe du Touquet, à l’embouchure de la Canche, par deux feux fixes (des fanaux) à environ 450 m au nord-est de l’emplacement des deux futurs phares, ils sont en maçonnerie d’une dizaine de mètres de haut et entretenue par un seul gardien. Les feux sont deux sources lumineuses dues à une lampe alimentée à l’huile de colza, à mèche circulaire. À noter, qu’à la même époque, un sémaphore et un petit phare à la pointe du Lornel complètent le dispositif, mais le sémaphore sera détruit en 1815.

C’est ce qui décidera de la construction d’un sémaphore en 1839 et des 2 phares entre 1848 et leur inauguration en 1852.

Le 1er Sémaphore se situe non loin de la baie de Canche, sur une butte, qui se situerait aujourd’hui sur le parc des pins au niveau du boulevard d’Artois.

Photo du Sémaphore prise par René Desclée le 12 septembre 1890
Le Sémaphore photographié par René Desclée le 7 septembre 1890

Sa fonction est d’émettre des signaux lumineux en plus de signaux télégraphiques afin de renseigner les navires sur leur proximité avec le Touquet. Il sera gêné petit à petit par la formation de dunes qui bloquent les signaux du télégraphe, et finira à une centaine de mètres du rivage, d’où la décision de le déplacer en 1892. Cartes postale trouvées sur le site du Touquet Musée virtuel.

De 1848 à 1852, Raymond Lens (originaire d’Etaples) dirige les travaux de la construction des deux Phares du Touquet.

Les 2 phares en 1890, photo de René Desclée
Photo des 2 phares prise par René Desclée en 1890

Source:
Les Sémaphores dans l’histoire
Le Touquet, musée virtuel
– Pop, la Plateforme ouverte du Patrimoine: photos de René Desclée du 1er Sémaphore, prise de près le 7 Septembre 1890, puis de loin le 12 septembre 1890 et photos des 2 phares le 10 septembre 1890 prise de près mais aussi depuis les dunes le 7 septembre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s