Les Quartiers

Quand on se balade au Touquet, on touche à l’histoire de la ville et on parcourt des ambiances. Chacun apprécie son bout de Touquet, de par son histoire avec la ville et ses envies. Pour ma part, ce sont nos nombreuses visites pour acheter au Touquet qui m’ont fait découvrir la diversité de ces quartiers, leur origine et les histoires qui y sont liées. Je ne prétends pas tout savoir mais essaye de consolider les histoires.

Quentovic

C’est le quartier historique, où se sont construites les 1ères habitations des travailleurs, soit le plus ancien mais aujourd’hui le plus nouveau car il a été réinventé avec les dernières constructions de Pierre Diener.

Centre Ville

Il s’agit des rues et alentours qui concentrent les commerçants: rue St Jean, rue de Metz, la partie autour des marchés d’hier (autour de la Poste, installée sur l’emplacement de la 1ère Chapelle St André construite par Mme Daloz pour sa fille décédée) et d’aujourd’hui (le marché rond).

Atlantique

Surement à cause du grand hôtel Atlantique qui était sur le front de mer.

Paradis Suzanne & Thérèse

Ces zones rappellent les terribles naufrages éprouvés par les navires de ce nom, à une époque non retenue. Les équipages s’étaient réfugiées dans ces dunes et y avaient trouvé leur dernière demeure.

C’est un quartier qui fut notamment valorisé par Quételart dans les années 20, avec ses célèbres Villas Venvole (1926), Scarabée (1927), et l’Heure Espagnole (1928).

Quartier des oiseaux

Autour du phare reconstruit par Quételart: le Village Suisse à coté du parc des pins, le Westminster, les villas autour des phares

Hippodrome et forêt

Plus étendu, un peu plus éloigné de la côte, en toute tranquillité.

Les dunes

3 résidences ont eu la chance d’être construites dans les dunes, qui ne sont plus constructibles aujourd’hui: résidence les Cottages avec ses maisons en bois, Mayvillage autour du lac et Whitley, plus à l’américaine avec ses mini-golfs.